26.4 C
Casablanca
29 juillet 2021
FLOTOMOBIL
Aménagement Equipements / Services

Tout est question d’équilibre

Légèreté, solidité et coût d’achat, tels sont les maîtres-mots en matière d’aménagement ou de transformation liés aux véhicules utilitaires. Un juste équilibre qui doit tenir compte des contraintes d’exploitation en matière de sécurité et d’adaptabilité du matériel pour les professionnels. Retour sur un secteur très particulier, celui de l’aménagement et de la transformation, qui dispose de règles très précises.

Qu’il s’agisse de véhicules équipés de série, ou d’engin transformés et adaptés aux différents corps de métiers des professionnels, l’aménagement de tout VUL d’un poids total en charge (PTC) inférieur ou supérieur à 3,5 tonnes vise avant tout à augmenter la productivité et à renforcer la sécurité des collaborateurs de l’entreprise.

Dans cette perspective, nombreux sont les importateurs automobiles qui disposent dans leur gamme d’un ou de plusieurs véhicules utilitaires aménagés à minima (plancher en bois ou en aluminium, revêtement de protection plastique pour cabines, bâche pour pick-up, supports et autres porte-bagages en tout genre…).

Certains opérateurs automobiles et de poids lourd ont fait du segment des véhicules aménagés et/ou transformés l’une des pierres angulaires de leur business. Nombreux sont ceux qui font appel à des transformateurs agrées à même de leur concevoir selon un cahier des charges précis et conforme à la réglementation en matière de circulation automobile des véhicules légers ou lourds et autres caisses de petit ou de grands volumes, standard ou sur-mesure ainsi qu’un large panel d’équipements et d’aménagements en fonction des métiers.

Transport de personnes ou de marchandises, transport de personnes à mobilité réduite, véhicules isothermes ou frigorifiques, véhicules d’intervention urgente ou médicalisée, benne basculante, plateaux ridelles… toutes les configurations sont possibles.

«Notre réseau de fabrication et de commercialisation conçoit et réalise des caisses en aluminium, destinées à transporter des produits non périssables», nous explique ce responsable commercial d’une enseigne phare de la carrosserie industrielle dans le Royaume.

Des caisses importées en CKD, assemblées et montées sur place selon notre interlocuteur. Ce dernier nous précise : «tous nos produits sont importés et fabriqués selon les normes européennes. La qualité est ainsi bien assurée, au meilleur prix».

La carrosserie industrielle, un secteur porteur

Un véhicule bien aménagé favorise plus de confort envers les occupants, leur permettant d’avoir une manutention plus sécurisée par rapport aux charges transportées.

Si l’on en croit les spécialistes en matière de carrosserie industrielle et certains importateurs automobiles, le secteur ne cesse d’afficher de réelles potentialités de développement, compte tenu de la croissance économique dans le Royaume en hausse ces dernières années.

Restent aussi quelques zones d’ombres à éclaircir comme le strict respect des règlements régissant le transport de personnes ou de marchandises et pour lesquels certains professionnels ne sont toujours pas à niveau.

«Souvenez-vous de ce rapport de la Cour des comptes en 2017 qui épinglait le secteur des métiers de la bouche liés notamment au respect de la loi vis-à-vis de la chaîne du froid», nous précise ce directeur commercial d’un importateur automobile spécialiste des véhicules aménagés et transformés.

«Le fameux vieux camion servant à transporter la viande n’est pas toujours conforme à la loi qui définit plusieurs normes que les engins de transport isothermes, réfrigérants ou frigorifiques doivent en principe observer», a-t-il ajouté.

En effet, l’une des principales règles concerne les inscriptions qui doivent figurer sur le véhicule, en plus des attestations de conformité de ce dernier.

Notre interlocuteur concluant son propos : «ces véhicules sont fréquemment non réfrigérants et non isothermes et ne sont pas soumis à l’examen de la visite technique et sanitaire comme le prévoie la loi».

Or, le matériel roulant conforme à la réglementation existe bel et bien. De quoi préserver la chaine du froid pour le consommateur final, mais surtout permettre aux professionnels du secteur d’effectuer convenablement leur mission.

Améliorer la productivité

Toutes les entreprises peuvent-elles améliorer leur productivité et leur sécurité en faisant aménager leurs utilitaires ?

Assurément, car si les artisans, les moyennes et grandes entreprises recourent de plus en plus souvent à des spécialistes pour aménager leurs fourgonnettes, leurs fourgons et leurs véhicules lourds, leurs motivations peuvent être différentes. En effet, si certains entendent améliorer les conditions de travail et la sécurité des collaborateurs, d’autres ont davantage en tête l’amélioration de leur productivité et la meilleure gestion de leur stock de fournitures.

De ce fait, l’aménagement et l’équipement des utilitaires constituent une démarche bien précise. Et à en croire les spécialistes du genre, le plus important consiste à trouver un parfait équilibre entre le coût de l’aménagement, sa légèreté et surtout sa solidité, l’objectif final étant pour l’acheteur de bénéficier d’un bon rapport qualité/prix.

De quoi ravir l’entreprise et plus particulièrement le responsable de flotte qui pourra, grâce à un matériel optimisé dans les moindres détails, gérer convenablement le parc automobile, les collaborateurs et les fournitures embarquées.

La charge utile, l’élément clé

Pour disposer d’un espace le plus fonctionnel possible, il faut déterminer les outils nécessaires au quotidien et ceux qui ne le sont pas, mais aussi définir le mode de rangement en fonction de la fourniture (tiroirs, étagères, placards, etc.)

Il est certain qu’un aménagement induit un surpoids par rapport à un véhicule nu. Toujours est-il qu’il permet une meilleure optimisation du matériel transporté, ce qui influe sur la consommation de carburant et sur l’usure globale du véhicule.

On pourrait même ajouter qu’un véhicule bien aménagé favorise plus de confort envers les occupants, leur permettant d’avoir une manutention plus sécurisée par rapport aux charges transportées. Y a-t-il une architecture type pour aménager une cabine ?

De l’avis de notre spécialiste en carrosserie industrielle, chaque cas est particulier ; de même que chaque métier aussi. Pour disposer d’un espace le plus fonctionnel possible, il faut déterminer les outils nécessaires au quotidien et ceux qui ne le sont pas, mais aussi définir le mode de rangement en fonction de la fourniture (tiroirs, étagères, placards…).

L’utilisation des matériaux est, elle aussi, déterminante dans la confection d’un aménagement ou d’un véhicule transformé, tout dépend la aussi du métier effectué. On peut opter pour le bois (qui reste un matériau très compétitif), le métal ou l’aluminium (un peu plus cher). Ils ont l’avantage d’être léger, et donc intéressant dans la perspective de mieux lutter contre la charge utile.

«Les aménagements bois représentent plus de la moitié de notre activité», nous explique ce professionnel de la carrosserie. Il affine son propos en disant que : «nous installons également des aménagements mixtes ou entièrement métalliques, car certains de nos clients sont à la recherche du meilleur compromis poids/prix/qualité et nous nous devons de répondre à leurs attentes». Et il conclut : «beaucoup d’utilisateurs n’ont pas conscience des risques liés aux VUL non aménagés. Nous devons les convaincre et informer les entreprises des gains possibles».

Faut-il préciser que minime soit-elle, la concurrence, si on peut parler ainsi, existe bel et bien, certains opérateurs préférant bricoler à moindre coût leur transformation. Il suffit d’acheter des planches et des cornières pour aménager le plancher de son utilitaire. Cela est naturellement peu recommandable étant donné la dangerosité de ce type d’aménagement non homologué surtout en cas d’accident de la circulation.

Quid de la valeur résiduelle ?

Comment estimer la valeur résiduelle d’un aménagement en fin de vie d’un utilitaire, aussi bien lors de la restitution en cas de location longue durée que lors de la revente en cas d’acquisition ?

«La vraie difficulté pour valoriser un aménagement, c’est qu’il faut tomber sur un acheteur en véhicule d’occasion qui recherche le même aménagement. Et ce n’est pas si simple», nous livre ce responsable commercial d’un importateur automobile.

Par ailleurs, et à condition de garder le même modèle d’utilitaire lors du renouvellement, il est possible de transférer un aménagement. Aussi, il convient de prendre en compte les coûts logistiques qui sont parfois très élevés ainsi que les pièces détachées nécessaires pour la remise en état et la repose du matériel. Autant dire que cette solution est possible.

Pratique : Une charge bien répartie

La charge utile est le problème principal des utilitaires légers. Aussi, la fourniture d’un véhicule parfaitement sûr et adapté à la mission, comprenant un aménagement performant, est une véritable assurance pour l’employeur.

Il faut idéalement répartir la charge sur les deux côtés du fourgon. Du coup, le chargement sur un seul côté entraîne une moins bonne stabilité du fourgon en virage, ce qui peut devenir dangereux, sans même parler de l’usure des suspensions ou des pneumatiques.

Par ailleurs, évitez de positionner les charges les plus lourdes en hauteur. Cela affecte le centre de gravité du véhicule et augmente le risque de retournement.

Enfin, il est indispensable de sangler les objets transportés sachant qu’ils peuvent se transformer en projectiles mortels lors d’un accident.

Related posts

Service après-vente: L’élément incontournable

David JEREMIE

LLD : Les loueurs jouent la carte de la connectivité

David JEREMIE

Entretien: Economie d’échelle

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus