19.2 C
Casablanca
13 avril 2021
FLOTOMOBIL
Fenêtre sur l'international

Une nouvelle technologie, qui réduirait les émissions polluantes des moteurs diesel, voici ce sur quoi Bosch a planché ces derniers mois.

Des solutions qui, selon la multinationale allemande, permettraient aux constructeurs de véhicules diesel d’abaisser drastiquement les seuils réglementaires actuels et futurs fixés par la norme Euro (120 mg de NOx à partir de 2020), et ce, dans le cadre du nouveau cycle d’homologation WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures).

Des technologies désormais disponibles selon Bosch et qui ne coûteraient pas forcément plus cher.

Aussi, pour optimiser le fonctionnement des futurs blocs diesel, l’équipementier mise également sur l’intelligence artificielle, l’objectif étant de concevoir un moteur à combustion qui, à l’exception du CO2, n’aurait quasiment aucun impact sur l’air ambiant. Affaire à suivre !

Related posts

Développement durable: FCA et ENI partenaires

Houda TAZI

Opel : Retour à la rentabilité d’ici 2020

Houda TAZI

Nomination : Alain Van Groenendael à la tête d’Arval

Houda TAZI

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.