20.7 C
Casablanca
24 juillet 2021
FLOTOMOBIL
Entretien / Réparation Equipements / Services

L’entretien mécanique régulier d’un ou de plusieurs véhicules de collaborateurs au sein d’une entreprise, au même titre que des comportements plus responsables au volant sont quelques actions qui impactent favorablement les caisses de l’entreprise. Comment réaliser de substantielles économies tout en optimisant l’activité ? Revue de détail !

Qu’elle soit externalisée ou gérée en interne, l’entretien d’une flotte de véhicules au sein d’une entreprise coûte cher. Mais des solutions existent en amont, permettant d’alléger au moment de la prise en charge de la maintenance des véhicules, la facture.

«Il y a plusieurs solutions pour optimiser les coûts d’entretien d’un parc automobile», nous explique ce responsable de flotte.

«Adapter sa gestion à la taille de sa flotte, développer son propre réseau de mécaniciens si votre entretien se fait en interne, veiller à une moindre usure des pneus constitue déjà une sérieuse action à mener», nous expose-t-il.

En effet, leur usure dépend du comportement des conducteurs, et cette variable est déterminante dans le budget d’entretien d’une flotte compte tenu du coût unitaire et de la fréquence de remplacement.

«Rien ne vous empêche de permuter les pneus avant et arrière tous les 8 000 à 10 000 km, les premiers s’usant plus vite que les seconds», conclut notre interlocuteur.

Le conducteur, maillon essentiel

Pour abaisser le coût de détention et d’entretien, le premier facteur sur lequel agir est le conducteur.

Pour abaisser le coût de détention et d’entretien, le premier facteur sur lequel agir est le conducteur.

«La formation en entreprise est importante et va de pair avec la mise en place d’outils et de règles dans l’entreprise. Il faut responsabiliser les différents intervenants pour abaisser les coûts de détention des véhicules», poursuit notre interlocuteur. Entre un collaborateur qui conduit n’importe comment et celui qui a bénéficié d’une formation à l’éco-conduite, les écarts sont évidemment importants.

Par ailleurs, un véhicule attribué à plusieurs collaborateurs met en exergue le problème de la responsabilité des conducteurs, une donnée de plus en plus prise en compte par les entreprises au moment d’analyser les données concernant la maintenance des véhicules, les budgets d’utilisation et la sinistralité.

Les équipements en plus

Un autre moyen consistant à abaisser la sinistralité consiste également à améliorer les équipements de confort et de sécurité des véhicules.

Disposer de la climatisation, d’un limiteur/régulateur de vitesse, ou d’un kit Bluetooth permet d’agir sur la sinistralité. Même chose en ce qui concerne le plan de circulation des véhicules s’agissant de leurs tournées ; une remise à plat des missions peut permettre une amélioration notable de la sinistralité.

Par ailleurs, des solutions de long terme sont de plus en plus privilégiées par les entreprises, surtout les plus importantes en taille comme la présence du gestionnaire de flotte. De quoi disposer de sérieux avantages notamment celui de préserver financièrement la trésorerie de l’entreprise.

Aussi, si l’entretien de la flotte est confié à un prestataire, celui-ci prendra en charge l’ensemble de la logistique des différents postes de maintenance avec plusieurs avantages à la clé : réduction des coûts salariaux, accès à un vaste réseau de lieux de dépannage…

En revanche, la gestion externe coûte cher et n’est pas viable pour les petites structures. Une solution alternative consiste à privilégier des contrats de location de moins de 12 ans, contre 3 ans en moyenne : le gain immédiat, c’est que l’entreprise n’a plus à se soucier des questions d’entretien, car ces questions ne se posent généralement pas sur une période aussi courte.

Quelle que soit votre solution à moyen ou long terme pour optimiser les coûts d’entretien de voitures d’entreprises, c’est avant tout la sécurité des salariés au volant qui compte plus que tout. Les économies ne justifient pas les risques. Et un salarié qui se sent bien protégé par son employeur pourra aussi circuler en toute sérénité. De quoi permettre à l’entreprise de réaliser de franches économies.

Related posts

Télématique embarquée : Orange Maroc, en chasseur de coûts !

Houda TAZI

LLD : Les loueurs jouent la carte de la connectivité

David JEREMIE

Télématique : Un renfort de taille

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.