21.4 C
Casablanca
21 septembre 2019
FLOTOMOBIL

Hicham Kharrou, Directeur général de Chaabi LLD

Rencontre

Le secteur est loin d’avoir livré tout son potentiel

C’est à l’occasion d’une rencontre avec la presse nationale que Hicham Kharrou, Directeur général de Chaabi LLD, a dévoilé la nouvelle stratégie de la filiale locative automobile du Groupe Banque populaire. A travers cet entretien, il nous livre son appréciation sur le secteur de la LLD et revient plus en détails sur les orientations commerciales futures que compte prendre Chaabi LLD pour pérenniser son développement.

Flotomobil : Quel bilan commercial faites-vous à ce jour de l’activité de Chaabi LLD ?

Hicham Kharrou : Notre croissance a été soutenue grâce à la mise en place d’une nouvelle stratégie de développement baptisée « Podium 2020 » qui découle de l’ambition projetée à travers le plan stratégique du groupe BCP « Elan 2020 ».

Entre 2014 et 2017, nous avons pratiquement doublé notre parc automobile, passant de 2 300 à 4 600 véhicules. Nous sommes satisfaits de nos réalisations, mais nous avons les moyens de poursuivre, sinon d’accélérer notre développement.

Je rappelle que nous sommes adossés à un groupe bancaire d’envergure au Maroc qui dispose du réseau le plus important du royaume.

Quelle est votre appréciation du secteur de la LLD à ce jour ? Les entreprises clientes sont-elles plus sensibles aux possibilités et aux offres du secteur ?

Il y a eu de nombreuses avancées dans le secteur, mais elles restent en deçà du potentiel du marché. Aujourd’hui, nous avons encore des entreprises qui ne connaissent pas la solution LLD et qui ignorent les avantages qu’elles peuvent en tirer.

Autant dire que le gisement est énorme et d’ailleurs les opérateurs du secteur se penchent plus particulièrement sur la PME qui représente plus de 80% du tissu économique marocain. Il reste donc beaucoup à faire pour promouvoir ce secteur qui, encore une fois, présente un potentiel indéniable.

Nous poursuivons nos efforts afin de pouvoir l’exploiter au mieux.

Plusieurs opérateurs de la LLD, au même titre que Chaabi LLD, font partie de l’ANALOG, l’Association nationale des loueurs de véhicules en longue durée. Un groupement qui avait sollicité les Pouvoirs publics, courant 2015, afin de lever quelques freins au développement du secteur, notamment ceux liés à la simplification des procédures administratives en matière d’immatriculation, de vignette fiscale ou de contrôle technique. Qu’en est-il exactement aujourd’hui ?

La relation qui existe entre l’ANALOG et les pouvoirs publics est exemplaire. Suite à nos doléances et à une écoute attentive de leur part, de franches avancées ont été notées depuis. Si bien que nous avons commencé à dépasser plusieurs obstacles. Il y a par ailleurs un climat de confiance et de collaboration entre le public et le privé et qui s’est renforcé dans la durée.

Concernant les autorisations de circulation, les membres de l’ANALOG peuvent désormais travailler avec des documents sécurisés, délivrés par l’administration. Récemment, il y a une circulaire émanant de la direction des transports qui nous permet désormais d’éditer les autorisations en W.

Certes, les chantiers sont énormes, mais nous avons remarqué qu’il y a des avancées, en plus d’une écoute plus attentive de la part du législateur ou de la tutelle.

Fortement impactant en termes de coûts, le comportement du conducteur et la sinistralité font ainsi partie de ces compo­santes du TCO qui pèsent sur la facture d’un parc automobile d’une entreprise. Disposez-vous à l’égard de vos clients d’une politique spécifique en matière de sensibilisation à la sécurité routière ?

Nous accordons une très grande importance à la sécurité routière. Ainsi, nous programmons et organisons chez nos clients des séminaires liés à la conduite préventive que nous prenons totalement en charge. En outre, nous insérerons sur notre nouvelle plateforme digitale plusieurs vidéos informatives et instructives en rapport avec les précautions à prendre au volant.

Ces programmes de sensibilisation sont réalisés en concertation et avec la participation de nos courtiers et de notre compagnie d’assurance.

S’agissant de la sécurité de nos clients, nous poursuivrons tout le long du plan « PODIUM 2020 » notre engagement en matière de formation et de sensibilisation à la sécurité routière.

Vous venez de dévoiler la nouvelle vision stratégique de développement de Chaabi LLD pour le futur. Quels en sont globalement les différents points marquants ?

La stratégie « PODIUM 2020 » s’articule autour de trois axes principaux : la proximité à travers la puissance du réseau de la Banque Populaire, la qualité de service et l’innovation produit.

Dans le détail, nous avons fortement misé sur les nouvelles technologies, mais aussi sur la qualité de services. La digitalisation de notre offre, à travers notre site web et nos applications mobiles, permet à nos partenaires d’être mieux informés et à nos équipes de gagner en réactivité et en performances.

Justement, garder le contact avec nos clients, qu’ils aient la possibilité de nous joindre à tout moment et que nous puissions répondre aussi rapidement que possible à leurs doléances, nous est primordial. Nous avons investi 2 millions de DH dans un nouveau centre de contact avec l’ambition première d’offrir une expérience client améliorée.

Hicham Kharrou, en quelques dates

Août 2016 : Directeur général Chaabi LLD.
Janvier 2016 : Directeur général adjoint Chaabi LLD.
Juin 2014 : Directeur des opérations Chaabi LLD.
2002 – 2004 : Directeur d’exploitation Budget Locasom.
2001 – 2002 : Directeur des ventes Hertz Equipment.
2011 – 2012 : ESC Toulouse Executive MBA.
2000 – 2001 : ISCAE Business administration Certificate.
1992 – 1996 : Ecole Mohammedia d’ingénieurs.

Cette digitalisation de votre offre a nécessité une mise à niveau de vos collaborateurs ?

Le niveau d’encadrement de Chaabi LLD est parmi les plus élevés du secteur. Nous avons financé des Master, des MBA à l’attention de nos collaborateurs et nous organisons tout au long de l’année des séminaires de perfectionnement permanent avec des organismes de renom.

Vous offrez en LLD à vos clients une typologie de voitures variées dont le poids total en charge n’excède pas 3,5 tonnes. Allez-vous investir le segment des véhicules de plus gros tonnage ?

Aujourd’hui, nous disposons d’une offre de véhicules diversifiée allant des motocyclettes aux voitures de tourisme en passant par l’utilitaire de types pick-up fourgons de toutes tailles et petits camions de moins de 3,5 tonnes.

Par ailleurs, nous ambitionnons effectivement d’investir le segment des camions de plus gros tonnage afin de répondre au mieux aux exigences de nos partenaires. Une filiale dédiée a déjà été créée à cet effet.

Qu’en est-il du volet occasion de Chaabi LLD ?

L’occasion fait partie intégrante de notre activité. Outre les contrats clients arrivant à échéance et l’obligation de renouveler notre parc automobile, nos véhicules sont mis à la vente.

Nous vendons en moyenne entre 500 et 600 véhicules par an, un volume de vente qui devrait augmenter au fil du temps grâce aux réalisations que nous faisons aujourd’hui. Notre portefeuille d’acheteurs s’articule autour de 200 revendeurs spécialisés.

Par ailleurs, lors des appels d’offres que nous lançons ponctuellement, nous avons plus d’une quarantaine d’acheteurs présents. Une autre facette de notre activité qui nous permet d’améliorer nos prix et de mieux vendre nos véhicules.

Vous restez confiant quant à la croissance du secteur d’activité de la LLD ces prochaines années ?

Absolument ! Nous estimons le taux de pénétration de la solution LLD à hauteur de 5% des ventes à l’entreprise, quand chez nos voisins européens ce même taux avoisine les 60%.

Il y a donc de la part des professionnels un important travail de sensibilisation et de vulgarisation de l’offre produit auprès des clients. Certes, le secteur de la LLD a connu des avancées considérables durant la dernière décennie mais il est loin d’avoir livré tout son potentiel.

Articles Similaires

Francesco Monaco, Président Directeur Général de FCA Maroc

David JEREMIE

Lionel Labescat, Directeur Général de BAMY Trucks Maroc

David JEREMIE

Mohcine Boucetta, Directeur Général de Sogelease

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.