9 C
Casablanca
21 octobre 2019
FLOTOMOBIL

Les opérateurs devront diversifier leurs sources d’approvisionnements ! Younes Bouslikhane, Directeur Général de FleetCost

Point de vue de l'Expert

C’est avec acuité que Younes Bouslikhane nous livre à travers cet entretien son sentiment sur la flexibilisation du dirham. Fondateur de FleetCost, une start up marocaine nouvellement créée dont l’activité consiste à accompagner tous types d’entreprises dans la gestion optimale de leur flotte automobile, Il revient plus en détail sur les répercussions que peuvent avoir cette nouvelle mesure dans le secteur automobile et plus particulièrement au sein des entreprises disposant d’un parc automobile.

Flotomobil : Que pensez-vous de la flexibilité du dirham ?

Younes Bouslikhane : La flexibilité du dirham s’inscrit tout d’abord dans le cadre de l’ouverture et de l’intégration de notre économie dans un périmètre plus global qui n’est autre que le système économique mondial.

Cette flexibilité limitée à +/- 2,5% au lieu de 0,3% auparavant, permettra à mon sens d’apprécier l’impact de cette décision importante pour notre pays afin de permettre aux différents intervenants du marché de s’y adapter, que ce soit pour les importateurs ou les exportateurs et de manière générale l’économie nationale.

À votre avis, quel serait l’impact de cette flexibilité sur le secteur automobile ?

Dans le monde automobile, Il est important de souligner que le Maroc s’inscrit aujourd’hui sur deux registres qui sont l’exportation et l’importation.

D’une part, nous importons la quasi-totalité de nos besoins en véhicules de l’étranger et aussi les composants nécessaires à leur construction et/ou la matière première nécessaire à cet effet.

D’autre part, nous exportons des véhicules de la plateforme de Tanger/Casablanca ou bientôt de celle de Kenitra. Il est certain que les enjeux de chacune des filières sont différents. S’agissant des importateurs, l’augmentation de la bande de fluctuation représente certainement un risque d’appréciation de la devise d’importation face au dirham, mais cela reste dans un cadre très limité puisque la banque du Maroc continue à encadrer la fluctuation des cours.

En ce qui concerne les prix de vente, nous constatons pour le moment une stabilité des prix, mais nous n’avons pas encore assez de recul pour statuer. À mon sens, il est probable que nous assistions à une augmentation des prix des véhicules sur les prochains mois, compte tenu de l’épuisement des stocks d’avant la mise en place de la flexibilisation et de l’appréciation de l’euro face au dirham.

Pour les exportateurs en revanche, il s’agit clairement d’une opportunité puisque leur compétitivité sera améliorée.

De manière plus précise, quelle serait son incidence sur le secteur des flottes d’entreprises ? Par ailleurs, le coût global de possession, le fameux TCO, peut-il en être impacté ?

Certainement il le sera, non seulement sur le volet de l’acquisition du véhicule et son traitement financier, mais aussi sur toutes ses composantes telles que le coût de la maintenance, les pneus, les réparations…puisque l’essentiel de la matière et des composants nécessaires à l’entretien et la réparation des véhicules sont importés de l’étranger.

Il me semble que les opérateurs économiques sur ces derniers volets vont être amenés à diversifier leurs sources d’approvisionnements avec les devises les plus compétitives afin de limiter les impacts sur les flottes avec des enjeux financiers importants notamment sur la maintenance sous ses différentes facettes.

Articles Similaires

Restitution des véhicules d’entreprises : L’optimisation par la gestion anticipée

Houda TAZI

Financement : Le leasing comme catalyseur du transport

Houda TAZI

Réglementation et fiscalité : Ce qui va réellement changer

Houda TAZI

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.