13.7 C
Casablanca
21 novembre 2019
FLOTOMOBIL
Entretien / Réparation

Maximiser la gestion de son parc automobile, c’est aussi engager de petites interventions techniques abordables financièrement qui, finalement, permettent de contenir les charges liées à l’entretien du véhicule et de faire baisser la facture. La réparation du pare-brise en fait partie.

Le business de la réparation du pare-brise de véhicule dans le Royaume bat son plein. Nombreux sont les opérateurs qui ont investi la filière pour rafler chacun leur part de marchés.

Dernier arrivé en date, l’enseigne internationale Carglass, dont Total Maroc dispose depuis peu de la carte. Le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrages automobiles s’est déployé au sein de plusieurs stations-service du réseau pétrolier français.

Ce dernier peut ainsi poursuivre le développement de ses activités hors carburant autour d’une palette de services offerts à la clientèle. Une intervention qui peut s’avérer bénéfique financièrement pour le responsable d’un parc de véhicule, d’autant qu’elle coûtera moins cher que de changer totalement le pare-brise. Tout dépend en revanche de la taille de l’impact sur ce dernier.

Réparer au plus vite

«Plusieurs critères nous permettent de déterminer ou non si la réparation est envisageable», nous explique ce spécialiste en la matière, technicien dans une enseigne locale.

«Tout dépend de l’emplacement de l’impact sur le pare-brise et de sa taille» poursuit-il.

En effet, tout dépend du diamètre de la fissure ou de l’impact qui, passé une certaine tolérance, ne peut être réparé.

Dans tous les cas de figure, la réparation doit être effectuée dans les plus brefs délais dans la mesure où les vibrations et autres chocs de la route peuvent aggraver l’impact dont la taille s’agrandit, pouvant se propager dans certains cas de figure à l’ensemble du pare-brise.

Par ailleurs, tout choc thermique lié notamment à un changement brutal de température (climatisation, températures caniculaires ou hivernales). Et même si le véhicule reste à l’abri, l’impact peut s’étendre.

Enfin, plus la réparation tarde, plus l’impact absorbe des impuretés, ce qui rend la trace plus apparente une fois le pare-brise réparé.

Un processus simple

Si le principe de la réparation est aisé, il requiert de la part du technicien un certain savoir-faire.

«Concrètement, l’air présent dans le verre suite à l’impact est chassé via de la résine injectée sous pression», nous détaille notre technicien.

«Cette dernière est ainsi séchée puis, grâce à une lampe de polymérisation générant des UV, le liquide se durcie» précise-t-il.

Nous apprenons que le surplus de résine est par la suite gratté et l’impact poli afin d’atténuer la trace du point de choc. Seule une légère marque peut être encore perceptible, ce qui interdit de réparer un impact placé dans le champ de vision direct du conducteur. Une opération qui peut durer montre en main une quarantaine de minutes.

Savoir-faire disions-nous précédemment, car les spécialistes vous diront qu’après intervention, la zone qui a été réparée doit être difficile à localiser par le quidam et qu’aucune gêne visuelle dans le pare-brise ne doit être observée.

Aussi la surface réparée doit être parfaitement douce et lisse au toucher, faute de quoi l’essuie-glace y stockera les salissures de la route.

Attention, si des bulles, même minuscules, sont visibles, cela voudrait dire que l’air est encore présent dans le verre et que la résistance du pare-brise s’en trouvera fragilisée. Une intervention qui dans tous les cas coûtera deux fois et demie moins chère qu’un pare-brise neuf.

À moins de disposer d’une garantie bris de glace, incluse dans la plupart des contrats au tiers et tous risques.

Articles Similaires

Plan de service étendu : Ford mise sur la sécurité et la satisfaction de ses clients

Houda TAZI

Entretien: Economie d’échelle

David JEREMIE

Entretien automobile : Point S met le turbo

Houda TAZI

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.