18.2 C
Casablanca
25 mai 2019
FLOTOMOBIL
Pneumatiques

Températures négatives, routes pluvieuses et surtout verglacées par endroit, les paramètres sécuritaires relatifs à la conduite automobile durant la période hivernale sont suivis avec beaucoup plus d’acuité par les chefs d’entreprise et autres gestionnaires de flotte. L’objectif étant toujours le même : réduire tant le facteur risque que les factures inhérentes à la gestion des véhicules.

Les prévisions météorologiques le confirment de jour en jour ! Les températures négatives ne font que se renforcer sur l’ensemble du territoire, oscillant globalement de bon matin entre 4 et 18 degrés dans diverses régions du Royaume (Casablanca, Rabat, Marrakech).

Et pour peu que les collaborateurs, chauffeurs et autres transporteurs bourlinguent dans des contrées où le thermomètre est dessous de zéro degré, évoluer au volant par grand froid requiert tout de même plusieurs précautions.

Concrètement, un pneu hiver est une gomme dont les sculptures, la conception de la bande de roulement ou la structure interne sont essentiellement conçus pour favoriser de meilleures performances dans des conditions hivernales, en comparaison d’un pneu été.

Par temps froid et sur route verglacée ou mouillée, les conditions de conduite peuvent devenir dangereuses: aquaplaning, verglas, givre localisé, neige fondante ou compacte, plaques de glace… Lorsque les températures baissent, l’adhérence, la visibilité et le freinage sont fortement impactés.

La gomme hiver permet également une meilleure tenue de route et une meilleure capacité de freinage.

Opter pour des gommes spécifiques ?

Faut-il effectivement opter pour ce type de gommes dans le Royaume ?

Selon les spécialistes, ces pneumatiques permettent au véhicule de conserver une bien meilleure adhérence au sol tant à l’accélération qu’au freinage.

Encore faut-il que les températures soient constamment négatives (inférieure à 7 degrés) et que le conducteur n’ait d’autre choix que d’évoluer quotidiennement sur des revêtements verglacés pour ne pas dire par endroit. Toujours est-il que les pneumaticiens, qui ne sont pas avares de conseils, disposent dans leur gamme de produits de ces gommes spécifiques.

«Rares sont les responsables de flottes qui alternent entre pneus été et pneus hiver», nous explique ce revendeur. Et d’ajouter : «certains, pas tous, n’en voient pas forcément l’utilité, d’autant que ce n’est pas une obligation, mais plutôt une préconisation. Raison de plus, si vous avez un budget serré et que vous voulez éviter de payer deux jeux de pneus et un changement chaque saison».

Toujours est-il qu’en hiver, la pression des 4 pneus doit être vérifiée «à froid», car celle-ci varie en fonction de la température extérieure. Plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. Il convient de rajouter 0,2 bar à froid à la pression recommandée.

A noter qu’en montagne et sur route fortement enneigée, les chaînes sont recommandées, parfois obligatoires en fonction d’une signalisation précise. Elles modifient la conduite ; il est d’ailleurs conseillé de réduire fortement sa vitesse et de ne pas dépasser 50 km/h.

Toutefois, il est indispensable de se garer à l’écart de la chaussée pour le montage de ces chaînes.

Articles Similaires

Produits & Services : Point S mise sur la qualité

David JEREMIE

Pneumatiques : Contrôles réguliers, budget maîtrisé

Houda TAZI

Pneumatiques: Question de gommes et d’optimisation

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.