26.7 C
Casablanca
5 août 2021
FLOTOMOBIL
Nouveautés
Après une première tentative peu convaincante, Renault revient à la charge sur le segment des SUV premium avec le Koleos. Une deuxième génération qui, s’il elle n’a conservé que le nom, a fait table rase du passé dans bien des domaines. Première prise en main de cette nouveauté dont la commercialisation vient à peine de débuter.

Après une première tentative peu convaincante, Renault revient à la charge sur le segment des SUV premium avec le Koleos. Une deuxième génération qui, s’il elle n’a conservé que le nom, a fait table rase du passé dans bien des domaines. Première prise en main de cette nouveauté dont la commercialisation vient à peine de débuter.

Par David Jérémie – Février 2018

C’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups ! Renault Commerce Maroc (RCM) a profité de ce début d’année pour dévoiler à la presse deux nouveautés phares qui sont venues récemment étoffer sa gamme de SUV : l’incontournable Captur, dont le succès ne se dément pas et qui, grâce à sa version restylée, devrait contribuer tout au long de l’année à l’excellente santé commerciale de RCM s’agissant de ses volumes de ventes. Ajoutez-y le Kadjar qui poursuit son petit bonhomme de chemin pour se rendre compte que la famille des SUV chez RCM est au grand complet avec le Koleos. Faut-il se souvenir que c’est en 2008 que Renault a investi ce segment de véhicule, jetant son dévolu dans la gamme de Samsung Motors (constructeur coréen dont la marque au losange détient 81% du capital) sur le QM5, rebaptisé pour l’occasion Koleos. Hélas, la carrière de ce dernier s’est révélée très discrète, qui plus est dans le Royaume. On change tout (excepté le nom) et on recommence ! Voici comment s’y est pris le constructeur français pour remodeler la deuxième génération du Koleos. Ses gênes de SUV ont été renforcés grâce à une nouvelle plateforme technique, une gamme de motorisations et des transmissions éprouvées, le tout puisé au sein de Renault-Nissan. Eh oui, l’engin repose sur l’architecture modulaire CMF-C/D de l’Alliance, commune à plusieurs véhicules dont l’Espace, le Talisman et le Kadjar (pour Renault), le X-Trail et le Qashqai (pour Nissan).

Le confort avant tout

Le nouveau Koleos affiche une longueur de 4,67 m, supérieure de 22 cm à celle de son petit frère le Kadjar. Alors que l’ensemble des concurrents mise sur une version sept places, Renault a fait le choix d’un modèle ne disposant que de cinq places, ce qui est finalement la configuration la plus utilisée pour ce genre de véhicule. Ceci dit, l’accueil est à la hauteur avec une vue plongeante sur la tablette tactile verticale R-Link qui gère la plupart des prestations de confort (multimédia, navigation, téléphonie, radio, aides à la conduite et au stationnement…). Les matériaux gainés de la planche de bord, la sellerie de bonne facture et les multiples réglages des sièges avant apportent le confort que l’on est en droit d’attendre. Ainsi, avec 289 mm de rayon aux genoux, les places arrière offrent le meilleur espace de la catégorie, assortie d’une garde au toit et d’une largeur aux épaules et aux coudes des plus généreuses. Une habitabilité record pour les passagers qui s’accompagne d’un coffre modulable de grand volume (542 litres )ainsi que de nombreux rangements. Côté équipement, si la version Explore se montre bien lotie, les amateurs de SUV typé premium opteront pour la finition Intens, profitant d’une dotation vraiment digne d’un haut de gamme. A noter que sur le plan du style, le Koleos affiche une parenté flagrante avec la grande berline Talisman comme en attestent la large calandre chromée, le dessin des feux avant et arrière, avec une double signature lumineuse full LED (sur le haut de gamme) caractéristique.

Une seule motorisation

Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit du 2,0 litres dCi de 175 chevaux, le diesel le plus puissant de la gamme. Il est associé à une boîte automatique X-Tronic à variation continue. Une rapide prise en main de l’engin aux abords de Marrakech nous a permis de constater que le Koleos se sent particulièrement à l’aise en ville grâce la réactivité du quatre-cylindres. A vrai dire, il se montre beaucoup plus dans son élément dès que le rythme s’accélère, offrant de belles relances notamment lors des phases de dépassement. La boîte automatique distille quant à elle un bel agrément de conduite avec, notamment, cette élimination des ruptures d’accélération lors des passages de vitesses. Ce qui optimise le confort de conduite. Le bilan à la pompe se veut correct avec une moyenne de 5,5 l/100 km relevée durant notre brève prise en main. Véhicule familial avant tout ? Le nouveau Koleos pourra bénéficier de sa nouvelle personnalité pour séduire. Son style extérieur plus avenant, sa présentation flatteuse et son confort douillet seront autant d’arguments à même de séduire certains responsables d’entreprise et soucieux de rouler différents.

Fiche Technique

Appellation commerciale : Renault Koleos 2,0 L dCi 175 X-Tronic 4X2
Moteur: 4-cylindres en ligne
Cylindrée : 1995 cm3
Alimentation : Turbo diesel
Puissance/Couple : 175 chevaux/380 Nm
Catégorie fiscale : 8 cv
Vitesse maxi : 202/201* km/h
Boîte de vitesses : Auto.CVT
Conso. mixte : 5,3/5,5 l/100 km*
Capacité réservoir : 60 litres
Dimensions : 4,67m/1,86m/1,67m
Volume du coffre : 542 dm3

*2,0 l dCi 175 X-Tronic All Mode 4×4-i

Principaux équipements

Finition Explore : ABS, ESP, AFU, aide au démarrage au côte, airbags frontaux, latéraux, rideaux, capteurs de pluie et de luminosité, condamnation automatique des ouvrants en roulant, frein de parking assisté, régulateur Limiteur de vitesse, système de surveillance de la pression des pneus, radars de stationnement arrière, caméra de recul, compteur digital TFT 7’’, Stop & Start, climatisation automatique bizone, 4 vitres électriques (impulsionnelles à l’avant), rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants, volant réglable en hauteur et profondeur, système R-LINK 2 avec écran tactile 7’’ et GPS carte Maroc….
En plus sur la finition Intens : Radars de stationnement avant, Easy Park Assist, vitres arrière et lunette surteintées, projecteurs Full LED Pure Vision, détecteur d’angle mort, carte mains libres, système Easy Break, décors extérieurs chromés, sellerie cuir, sièges avant réglables électriquement, sièges avant chauffants et ventilés, jantes en alliage 18’’, système R-LINK 2 avec écran tactile 8,7’’ et GPS carte Maroc, transmission All Mode 4×4-i, hayon motorisé avec ouverture et fermeture mains libres…
En option sur Intens : Pack Premium (jantes alliage 19’’, toit panoramique vitré ouvrant).

Related posts

Audi Q5: Formule toujours gagnante

David JEREMIE

Maserati Ghibli: Affûtée dans les détails

David JEREMIE

Lexus NX 300h: Cure de fraîcheur

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.