15.7 C
Casablanca
18 novembre 2019
FLOTOMOBIL

Sécurité des transports : Pour un arrimage fiable de la charge

Gestion de flotte Sécurité routière

Chargement, déchargement et arrimage de marchandises en lien avec des véhicules utilitaires de petit ou de grand tonnage, chaque cargaison doit être correctement arrimée, indépendamment de sa taille et de son poids, pour résister aux contraintes routières générées par l’inertie du véhicule. Un chargement qui relève évidemment de la responsabilité des entreprises et de leurs conducteurs.

Une vision plus exigeante et concentrée sur le long terme pour développer des comportements responsables et des routes plus sûres dans le Royaume, telle est l’une des lignes directrices de la stratégie nationale de sécurité routière 2017-2026, impulsée par les Pouvoirs publics.

Les chiffres liés à l’insécurité sont évocateurs puisque les accidents de la circulation causent annuellement et en moyenne près de 3 500 décès et 12 000 blessés graves, soit un ratio de 10 tués et de 33 blessés graves par jour.

Faut-il souligner que cette nouvelle stratégie entend à l’horizon 2026 diviser de moitié la mortalité routière par rapport à son niveau actuel (moins de 1 900 tués sur les routes en 2026), avec un objectif intermédiaire consistant à ne pas dépasser 3 000 tués en 2020.

Outre les piétons, les deux ou trois roues ou les automobilistes qui constituent les catégories les plus exposées à l’insécurité, le transport professionnel représente à lui seul 8,7% du nombre de tués.

Si l’on regarde d’un peu plus près le parc de véhicules, 63% d’entre eux ont moins de 15 ans, 11% ont entre 15 et 20 ans et 26% des véhicules ont une ancienneté supérieure à 20 ans.

En somme, un parc qu’il faudrait encore rajeunir et pour lequel le ministère propose une prime à la casse à destination des transporteurs. Si la vétusté du parc pèse lourdement dans la balance, le phénomène de surcharge pratiqué par certains transporteurs accroit également le phénomène d’insécurité routière.

Faut-il souligner qu’une surcharge en poids de 30 à 40 % est sanctionnée d’une amende transactionnelle et forfaitaire comprise entre 700 à 1 400 DH selon les dispositions du Code de la route.

Un chargement, des règles

Des incidents et des collisions se produisent tous les jours sur les lieux de travail et sur la route en raison de chargements surchargés ou mal arrimés.

Empêcher toutes les marchandises et leurs composants de glisser, de basculer, de rouler et de bouger dans toutes les directions afin de préserver tant le chauffeur que les autres usagers de la route, tel est évidemment l’objectif d’un chargement correctement arrimé.

«Les charges doivent être placées de telle sorte qu’elles ne blessent personne, qu’elles ne provoquent pas une instabilité du véhicule durant le trajet, qu’elles ne se déplacent ou bougent, ou tombent pas du véhicule», nous précise ce responsable d’une flotte de poids lourds dans une grande société de transport et de logistique.

Et notre interlocuteur de préciser : «Des incidents et des collisions se produisent souvent sur les lieux de travail et sur la route en raison de chargements mal arrimés. Or, tout chargement suppose une connaissance de base des niveaux physiques et techniques, ainsi que des règles pratiques concernant l’arrimage dans le transport routier».

Contraintes physiques et mécaniques

Courroie d’arrimage

Selon les spécialistes du transport, la somme des effets de verrouillage, de blocage, d’arrimage direct et par frottement doit empêcher tout chargement de bouger, de glisser, de basculer, de rouler, de se déplacer, ou de se déformer.

Pour cela, il faut tenir compte de nombreux facteurs d’appréciation dont les dimensions et la masse du chargement, tout comme le centre de gravité, la puissance mécanique du véhicule, afin de maintenir ses capacités de braquage et de freinage.

Aussi, les dispositifs d’arrimage dans les différents engins de transport dépendent du type de chargement, ainsi que de la résistance des parois latérales, des parois avant et arrière.

«Les points d’arrimage des porte-charges doivent être disposés par paires, opposés l’un à l’autre, le long des parois longitudinales», nous précise notre interlocuteur responsable d’une flotte de poids lourds.

Il conclut son propos : «L’emballage des marchandises transportées, les principales méthodes de retenue, y compris l’inspection de l’arrimage de la cargaison répond à des critères de calculs précis. Outrepasser les lois de la physique, ne serait-ce que pour optimiser le coût du transport, c’est multiplier les risques d’accident».

Dans l’absolu, les chargements endommagés, les dégâts occasionnés sur le véhicule sont autant de contraintes qui nuisent à la réputation de transporteur et qui impactent les finances de l’entreprise.

Charger et arrimer correctement les marchandises sur les véhicules de fret routier est déterminant pour garantir des transports en toute sécurité.

Des opérations qui doivent être effectuées conformément aux normes en vigueur et à la législation nationale sur la circulation routière, y compris la protection sociale des travailleurs.

Le transport en toute assurance

Une assurance marchandises transportées, telle est l’offre que propose certains opérateurs de la place à destination des transporteurs.

Un contrat qui offre une couverture adéquate lors du transport de marchandises (matières premières, produits en cours de fabrication ou encore produits finis …) sur le réseau routier national et qui indemnise en cas de détérioration suite à un accident, un incendie, une explosion, voire un vol.

Plusieurs garanties de base viennent agrémenter ce contrat (dont un accident caractérisé, une catastrophe naturelle, un vol de marchandises, un vol par agression ou par effraction sur des véhicules entièrement clos et fermés à clé…).

Au final, les atouts du contrat peuvent être synthétisés comme suit :

  • Une offre adaptée aux besoins spécifiques de chaque activité professionnelle.
  • Une offre souple : choix libre des capitaux à assurer.
  • Une indemnisation au premier risque absolu.

Articles Similaires

Car policy : L’essentiel !

David JEREMIE

Conducteurs professionnels : La carte à abattre

David JEREMIE

Assurance flotte automobile : Des offres taillées sur mesure

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.