19.2 C
Casablanca
13 avril 2021
FLOTOMOBIL
Essais
Un léger remodelage esthétique émaillé de quelques équipements de confort dernier cri, la Skoda Octavia gagne un peu plus en séduction sans déroger à ses valeurs. Outre sa tarification attractive, elle est toujours aussi spacieuse pour ses occupants et leurs bagages.

Par David Jérémie – Octobre 2017

Un léger remodelage esthétique émaillé de quelques équipements de confort dernier cri, la Skoda Octavia gagne un peu plus en séduction sans déroger à ses valeurs. Outre sa tarification attractive, elle est toujours aussi spacieuse pour ses occupants et leurs bagages.

On a aimé

  • Espace à bord
  • Coffre
  • Rapport prix/prestation

On n’a pas aimé

  • Diesel un peu sonore

Il n’est pas nécessaire de changer une recette qui plaît, juste d’en relever la saveur à l’aide d’ingrédients bien dosés. C’est la formule dont a bénéficié l’Octavia troisième du nom pour son restylage de mi-carrière. Depuis son lancement en 1996, cette berline a permis à Skoda d’asseoir sa notoriété dans le segment des familiales, devenant ainsi le modèle le plus vendu de la gamme (soit 1 127 700 d’unités écoulées dans le monde à fin 2016). Qu’est-ce qui a fait le succès de l’Octavia (et aussi de Skoda) ? C’est sans conteste son approche rationnelle du marché, l’objectif étant d’offrir plus, notamment en matière d’habitabilité, de durabilité et de polyvalence d’utilisation, moyennant une tarification très compétitive. Ce qui n’a pas manqué de séduire les particuliers, mais aussi les professionnels en tout genre. Et pour intensifier ce succès commercial plein et entier, la marque tchèque a fait évoluer son design, comme en atteste l’élégance de ses dernières productions. En attendant son renouvellement dans quelques années, la discrète Octavia a bénéficié d’un restylage, gagnant un peu plus en caractère et en attractivité.

Nouveau regard

C’est principalement au niveau de la face avant que les changements sont les plus visibles. La calandre est plus imposante ; de même qu’une paire de doubles optiques assortis de feux de jour à LED fait son apparition. En revanche, la partie arrière n’évolue pas vraiment, hormis l’apparition de nouveaux feux redessinés toujours en forme de C. Il n’y a pas de changements majeurs à signaler à l’intérieur ; cependant la qualité des matériaux et la sellerie ont subtilement évolué. La satisfaction est de mise en ce qui concerne l’habitabilité toujours aussi remarquable ! À l’arrière, les trois passagers bénéficient d’une banquette spacieuse, de suffisamment d’espace aux jambes et d’une garde au toit excellente. De quoi envisager confortablement de longs trajets. Et que dire de l’immense coffre qui affiche une capacité de 590 dm3, un volume inédit dans la catégorie.

La Skoda Octavia constitue une réelle bonne affaire pour une clientèle qui recherche une berline très spacieuse, bien équipée, fiable et surtout pas chère.

Bien équipée

De nouvelles options plus technologiques ont fait leur apparition dans la définition d’équipement que propose à sa clientèle Skoda Maroc (Groupe Centrale Automobile Chérifienne). Dès la finition d’entrée de gamme (Ambition), l’Octavia facelift ne fait pas la fine bouche disposant notamment d’un poste multimédia avec écran tactile, de l’interface Bluetooth, du lecteur SD avec prise auxiliaire, ou d’un «phone box» qui permet de recharger un téléphone par induction. Il faut grimper au troisième niveau de finition (Spécial édition) pour bénéficier du système audio «Bolero» qui comprend notamment le «SmartLink». Il permet de connecter son smartphone à l’Octavia via «Apple CarPlay» ou «Android Auto» et de piloter ainsi ses applications préférées.

Routière accomplie

Siège ajustable au millimètre, confort d’assise appréciable avec en prime une sellerie cuir alcantara pour version d’essai (finition Spécial Edition) et une ergonomie soignée, la position de conduite dans l’Octavia est sans reproches. Sur route, le châssis se montre stable et le roulis est parfaitement maîtrisé. L’autre belle satisfaction, c’est le 2,0 litres TDI de 143 chevaux qui, fort de ses 320 Nm de couple, assure des reprises franches et nerveuses dès les plus bas régimes et se montre à son aise à des allures plus élevées, surtout lorsqu’il s’agit de dépasser. Seul bémol à notre goût, il se fait un peu sonore dans l’habitacle si l’on monte haut dans les tours. Ajoutez-y la boîte de vitesses automatique DSG à six rapports rapprochés (avec un mode sport inclus et des palettes au volant) qui se montre d’une efficacité remarquable. Effectuer de longs trajets au volant de l’Octavia et en famille n’est qu’une simple formalité. Aussi, la sobriété est au rendez-vous, notre consommation moyenne n’ayant pas excédé les 5,1 litres aux 100 km lors de notre périple routier. Si l’on applaudit son léger restylage de mi-carrière, le plus intéressant dans cette Octavia, c’est finalement ce qui ne change pas et qui en fait une réelle bonne affaire pour une clientèle qui recherche une berline très spacieuse, bien équipée, fiable et surtout pas cher. Elle bénéficie toujours d’un tarif promotionnel pour les particuliers, inférieur à 200 000 DH pour le modèle d’entrée de gamme.

Fiche Technique

Appellation commerciale : Skoda Octavia facelift 2,0 L TDI
Moteur: 4-cylindres en ligne
Cylindrée : 1968 cm3
Alimentation : Turbo diesel
Puissance/Couple : 143 chevaux/ 320 Nm
Catégorie fiscale : 8 cv
Vitesse maxi : 210 km/h
Boîte de vitesses : Auto.6 rap.
Conso. moyenne : 5,1 l/100 km
Dimensions : 4,67/1,82/1,47
Volume du coffre : 590 dm3

Finitions et équipements

Ambition : jantes Aluminium 16’’, feux de jour LED, sellerie tissu, poste multimédia avec écran tactile, interface Bluetooth, lecteur SD et prise AUX, phone box avec chargement sans fil, volant multifonctions avec commande au volant.
En plus sur Style : sièges en cuir/tissu, climatisation bi-zone, rétroviseurs rabattables électriquement, phares antibrouillard avant, allumage automatique des feux, détecteur de pluie, accoudoir central.
En plus sur Spécial Edition : jantes aluminium 17’’, hill hold control, système de contrôle de la pression des pneus, phares Full LED, sellerie cuir Alcantara, système multimédia BOLERO et SMART LINK, volant avec palette de changement de vitesse.

Related posts

Peugeot 3008: Transformation radicale

David JEREMIE

Audi A5 Sportback: Nouvelle partition

David JEREMIE

Nissan Micra: Retour gagnant

David JEREMIE
Chargement....

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.