21.4 C
Casablanca
18 juillet 2019
FLOTOMOBIL

Souhail Houmaini, Directeur du pôle des Succursales de Renault Commerce Maroc

Rencontre

Je suis confiant et particulièrement déterminé !

Fraîchement nommé Directeur du pôle des Succursales de Renault Commerce Maroc (RCM), Souhail Houmaini a bâti une grande partie de sa carrière professionnelle au sein du Groupe Renault Maroc. Responsable du pôle ressource humaine de 2008 à 2013, il en prend la direction jusqu’en 2017 avant de donner une nouvelle impulsion à sa carrière, désormais axée sur le commerce. L’occasion à travers cet entretien de revenir plus en détails avec lui sur ces nouvelles prérogatives, mais surtout sur quelques axes de développement de RCM qui compte bien, à travers ses succursales, élargir son spectre client et ainsi accroître ses parts de marchés.

Flotomobil : Pouvez-vous nous donner plus de précisions sur votre nomination et sur la teneur de ces nouvelles responsabilités qui vous incombent ?

Souhail Houmaini : Je suis très honoré de cette nouvelle mission qui m’a été confiée par Renault Maroc. Effectivement, j’ai occupé jusqu’à très récemment la fonction de Directeur des ressources humaines au sein du groupe. J’avais à cœur de partir à l’assaut d’une nouvelle aventure et je ne peux que remercier le staff de RCM de la confiance qui m’a été témoignée. Afin de cerner avec plus d’acuité les tenants et les aboutissants de mes nouvelles responsabilités en matière de commerce, j’ai peaufiné mon apprentissage au sein de Renault Retail Group (RRG), filiale à 100% du constructeur et deuxième groupe de distribution automobile en Europe.

Je serai tenté de vous dire que je reviens dans le Royaume pour effectuer un métier qui me tient désormais à cœur, ne serait-ce que par l’enjeu qui y est très important. Sachez que RCM dispose en propre de six succursales qui représentent à elles seules plus de 22 000 véhicules vendus, soit un chiffre d’affaires annuel de 3,5 milliards de DH.

De quoi nous positionner comme étant l’un des leaders en matière de distribution automobile dans le Royaume. Et nous le sommes en étant uniquement présent à Casablanca, ce qui représente au total 30% des ventes du groupe sur la partie véhicules neufs et 40% sur le volet services après-vente.

Sur quels axes clés de développement le groupe et vous-même allez-vous vous appuyer pour atteindre vos objectifs de croissance ?

Nous poursuivons avec engagement nos efforts déjà entrepris en matière de relation et de proximité client. Dans cette optique, nous avons innové en mettant en place des projets structurants, dont un call center dédié.

Ce qui constitue pour nous un vrai moyen de communication envers notre clientèle dans la mesure où nous pouvons l’écouter, la suivre et l’accompagner et nous assurer que nous traitons parfaitement sa requête et que nous lui accordons le meilleur suivi possible.

Par ailleurs, nous avons déployé une cellule télémarketing qui nous permet d’effectuer des actions «push» comme le fait de tenir informés nos clients de nos différentes actions commerciales et des offres de services qui leur sont dédiées.

Les clients Renault et Dacia, ce sont bien sûr les particuliers, mais aussi les entreprises. Quels types d’actions allez-vous mener envers cette clientèle spécifique ?

Vous faites bien de souligner ! La clientèle entreprise constitue une part très importante de notre activité au niveau du pôle des succursales.

Nous avons d’ores et déjà tissé de solides partenariats avec de grandes entreprises, par exemple sur la partie services après-vente, avec les professionnels de la location automobile. Nous estimons qu’il y a un besoin de développement et de réelles opportunités avec ces opérateurs. Ce sont des chantiers que nous avons lancés et qui avancent très vite, la réactivité constituant pour nous un élément indispensable.

Aussi, nous disposons d’offres spécifiques dédiées à la clientèle entreprise. Si certaines ont déjà été lancées, d’autres devraient être dévoilées sous peu.

La clientèle entreprise constitue une part très importante de notre activité au niveau du pôle des succursales.

C’est le cas par exemple de l’atelier mobile ?

Entre autres ! C’est un projet magnifique que nous venons de mettre sur pied pour la clientèle entreprise. Dans le détail, certaines interventions mécaniques liées à l’entretien des véhicules peuvent désormais se faire sur le lieu de l’entreprise.

Nous disposons de véhicules adaptés et parfaitement outillés pour ce type d’intervention. Il en est de même pour nos techniciens, régulièrement formés, et au fait des dernières technologies liées à nos véhicules.

Le client est de plus en plus connecté, ne serait-ce que par son smartphone. Il s’informe, communique et effectue certaines opérations de services directement en ligne. Comment vous positionnez-vous à RCM par rapport à cette nouvelle donne technologique ?

La digitalisation constitue chez nous un sujet majeur de préoccupation. Nous poursuivons nos investissements en la matière que ce soit à travers notre politique de recrutement de collaborateurs dédiés, ou du développement et des animations de nos plateformes digitales et de nos réseaux sociaux.

Dois-je préciser que notre groupe a été l’un des pionniers à avoir créé une véritable communauté en ligne où nos clients peuvent bénéficier de services, d’informations et d’offres exclusives sur nos marques.

Précisément, de quelles offres commerciales disposez-vous actuellement à l’attention de votre clientèle ?

Nous disposons par exemple d’une offre de crédit gratuit avec 30% d’apport, avec une mensualité très réduite qui intègre l’entretien gratuit, l’extension de garantie, l’assurance gratuite et la possibilité de reprise d’un véhicule, peu importe la marque ou son âge, à partir de 20 000 DH.

Vous restez donc confiant quant à la suite de votre mission au sein du pôle des succursales de RCM ?

Totalement ! Vous savez, nous nous sommes appuyés sur plusieurs valeurs phares, à savoir la confiance, la rigueur la rapidité et enfin le suivi du client.

Je reste très confiant quant à nos engagements et reste persuadé qu’en les respectant à la lettre, ils devraient nous permettre également de préserver, sinon d’accentuer notre leadership dans le Royaume.

Articles Similaires

Yasser El Bermaki, Directeur associé de SiliGom Maroc

David JEREMIE

Abdelaziz Maalmi, Directeur Général de SM2A

Houda TAZI

Mohamed Lamghari, Consultant sénior à l’Association Marocaine pour l’Industrie et le Commerce de l’Automobile (AMICA)

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.