18.2 C
Casablanca
25 mai 2019
FLOTOMOBIL
Equipements / Services Télématique

Si l’apport de la télématique embarquée sur la consommation de carburant n’est plus à prouver auprès des gestionnaires de parc, le potentiel sécuritaire de ces outils révèle des perspectives particulièrement intéressantes. Avec à la clé des comportements bien plus responsables, mais également une sinistralité et des coûts d’assurance en recul.

A croire les professionnels de la télématique dans le Royaume, l’intérêt pour les solutions embarquées à bord du véhicule va grandissant auprès des entreprises dépositaires d’un parc de véhicules.

«Si ces outils sont utilisés en premier lieu pour réduire les coûts d’utilisation de la flotte, ils ont aussi une carte à jouer en matière de sécurité des collaborateurs et de protection des véhicules», nous laisse entendre cet opérateur spécialisé dans le domaine. Car on le sait, au chapitre prévention, le rôle du conducteur est déterminant. Son comportement au volant compte autant que l’état de son véhicule ou la qualité de l’infrastructure routière.

«Nous estimons qu’environ 50 % du coût d’un véhicule provient de la façon dont il est utilisé au quotidien», renchérit notre interlocuteur.

Car outre l’aspect consommation de carburant et durabilité du matériel, deux facteurs qui dépendent de la façon dont le véhicule est utilisé, c’est aussi le volet sinistralité qui impacte le plus la facture. Car les accidents entraînent une baisse de la productivité, une hausse des frais de remise en état des véhicules et une augmentation des tarifs d’assurance.

Effet psychologique

Si de plus en plus de constructeurs mettent en avant leurs propres solutions, les spécialistes de la télématique restent les principaux fournisseurs des flottes et devraient garder la main à l’avenir sur ce marché avec des solutions sur mesure.

Grâce à la géolocalisation et à la remontée d’informations qu’elle génère en temps réel, les gestionnaires de parc disposent d’un meilleur suivi des conducteurs.

«La pose d’un boîtier installé sur les véhicules permet d’analyser et d’évaluer avec précision le style de conduite», nous explique notre interlocuteur. Et de poursuivre : «le responsable de flotte peut ainsi détecter les comportements à risques et engager des actions correctives auprès des collaborateurs au rang desquelles des formations à l’éco-conduite et à la prévention des risques».

A bien y regarder, la télématique peut réguler le comportement routier de tout un chacun, ne serait-ce que par l’effet psychologique qu’elle peut générer.

«Vous savez, plusieurs études en attestent, la majorité des conducteurs sont moins vigilants avec leur voiture de fonction qu’avec leur voiture personnelle», conclut notre interlocuteur, spécialiste en télématique.

Aussi, les boîtiers disposent d’une application de maintenance qui veille au bon fonctionnement du véhicule. A l’image d’un ordinateur de bord, ils détectent toutes sortes d’anomalies et envoient au conducteur une série d’alertes liées à la pression des pneus, au niveau d’huile moteur, à la température d’eau, à l’usure des plaquettes. Et le système peut également lui rappeler les échéances de révision.

La sinistralité en ligne de mire

En optant pour la télématique embarquée, les entreprises se donnent les moyens de mener une véritable politique de sécurité à long terme.

«Avec ce système, nous pourrons identifier et sensibiliser les conducteurs les plus énergivores», nous explique ce gestionnaire de flotte.

La majorité des sinistres découlent de petits accrochages ou de manœuvres imprudentes ou mal effectuées, le problème étant que cela finit par coûter relativement cher, car les véhicules ne sont pas toujours assurés tous risques, et cela se reporte de toute façon sur la police d’assurance.

Optimisation des déplacements, sécurité routière, suivi technique ou éco-conduite, les données télématiques peuvent manifestement contribuer à faciliter le travail du responsable de parc. Elles permettent aussi d’automatiser le suivi des véhicules comme des conducteurs et d’améliorer grandement le fonctionnement de la flotte.

Des applis pour une conduite plus apaisée

L’émergence de la téléphonie mobile, la prolifération des smartphones, la connectivité tout azimut et le boom des applications, viennent épauler le conducteur dans la gestion quotidienne de son véhicule. Ci-dessous, une liste non exhaustive d’applications gratuites ou payantes liée à la conduite automobile notamment en entreprise et à son environnement.

 

Eco-conduite

  • ABE : outil d’aide à la conduite
  • Youdrivelite : coach connecté de conduite.
  • WeNow : coach digital en éco-conduite (Android).
  • Drust : boîtier connecté pour une conduite plus économique, plus écologique et plus sûre (149 €)

Entretien et suivi du véhicule

  • Acar : application de gestion de véhicules (version pro payante)
  • RoadService : suivi de l’entretien et de la consommation.
  • Car Manager : application d’entretien (5,49 €).

Télématique et navigation

  • Camonroad et Bosch Mydriveassist (Android et iOS) : caméra grand-angle de smartphone pour enregistrer son parcours en continu.
  • Car Camera DVR Lite (iOS) et Autoboy Dash Cam – Blackbox (Android) : dashcam via le smartphone.
  • Waze : application de navigation et d’info trafic.

Articles Similaires

Télématique embarquée: Pour une meilleure maîtrise des coûts

David JEREMIE

Télématique embarquée : Orange Maroc, en chasseur de coûts !

Houda TAZI

LLD : Les loueurs jouent la carte de la connectivité

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.