19.2 C
Casablanca
13 avril 2021
FLOTOMOBIL
Aménagement Equipements / Services

Roulez tranquille !

Assurer la protection du conducteur et de son passager, c’est ce à quoi doivent répondre en termes d’équipements et d’aménagements de sécurité les véhicules utilitaires légers. Une démarche qui est prise en compte sérieusement par les constructeurs automobiles et qui trouve un peu plus d’échos auprès de certains dirigeants d’entreprises. Rapide panorama des équipements incontournable à même de faciliter la conduite et la sécurité des collaborateurs.

Au sein du parc des véhicules d’entreprise, la sécurité des utilitaires légers est nettement inférieure à celle des véhicules particuliers. Les modèles les plus récents proposés par un certain nombre de constructeurs laissent à penser que la situation s’améliorera au fil du temps.

Toujours est-il qu’au sein des entreprises, il peut y avoir un écart important entre le point de vue des acheteurs qui cherchent les prix les plus bas et celui des utilisateurs qui souhaitent une amélioration sensible de la sécurité des VUL.

Les professionnels qui utilisent un VUL dans le cadre de leur travail n’ont pas nécessairement conscience de leur exposition quotidienne sur la route. Il se peut également que le risque routier ne soit pas forcément considéré comme une menace professionnelle pour ceux dont le métier principal n’est pas la conduite. Toujours est-il que ces mêmes véhicules doivent être dotés du minimum sécuritaire à destination de leurs conducteurs.

Voici précisément quelques équipements et autres aides à la conduite qu’il vaut mieux avoir dans son utilitaire.

A la base

Parmi les incontournables, l’ABS, le système qui permet d’éviter le blocage des roues lors des freinages appuyés et favorise l’optimisation des distances de freinage en toutes circonstances.

Il a l’avantage de maintenir le pouvoir directionnel des roues, notamment si le véhicule est chargé. Idéalement, il devrait être épaulé par l’AFU (aide au freinage d’urgence), un dispositif qui amplifie le freinage.

Dommage que ce dernier ne se soit pas vraiment démocratisé dans la liste des équipements. Autre élément incontournable, l’airbag conducteur est largement diffusé dans les utilitaires, au contraire de l’airbag passager qui peut être proposé en option.

Enfin, d’autres équipements sont fortement conseillés pour améliorer la sécurité et apporter plus de confort dont le limiteur de vitesse, l’aide à la navigation, les rétroviseurs «grand-angle », le radar de recul, le témoin de surcharge, voire la climatisation.

Il y a fort à parier que la question du coût, aussi légitime soit-elle, impacte bien souvent l’enveloppe budgétaire du gestionnaire de flotte, ou du patron d’entreprise au moment d’opter pour un ou plusieurs véhicules.

La cabine arrière aménagée

Aménager le VUL en fonction de son utilisation quotidienne permet d’optimiser son chargement et surtout d’assurer la sécurité des personnes et charges transportées.

Pour un VUL, disposer d’une cloison de séparation est important. Autant opter dès son achat pour un véhicule dont le poste de conduite est très nettement séparé de la cabine arrière par une cloison. Ce qui a le mérite de protéger les occupants d’un choc éventuel avec la cargaison transportée en cas de freinage brusque.

Par ailleurs, cette cloison permet d’amoindrir les bruits, les odeurs éventuelles qui peuvent émaner du chargement. A noter que les matériaux et outils les plus lourds doivent impérativement être arrimés.

Sachez qu’en cas de choc à 50 km/h, les objets projetés peuvent atteindre une force allant de 20 à 40 fois leur poids d’origine !

Par exemple pour une boîte à outils de 30 kg, cela équivaut à une force d’une tonne. Toujours est-il qu’une conduite en souplesse et en anticipation constitue la meilleure alliée pour assurer la sécurité.

Par ailleurs, le bon entretien du véhicule, de même que des stages de sensibilisation et de perfectionnement du conducteur, est autant d’actions bénéfiques à meilleure sécurisation de sa conduite.

Documents et accessoires obligatoires

Les VUL sont amenés à transporter des objets qui, s’ils sont mal attachés, peuvent constituer des projectiles mortels.

Il va sans dire que pour circuler, le collaborateur doit disposer notamment à bord du véhicule de l’entreprise et en cas de contrôle par les forces de l’ordre du permis de conduire et de tous justificatifs l’autorisant à conduire certaines catégories de véhicules, l’attestation d’assurance, la carte grise, l’attestation de validité du contrôle technique et le macaron.

A noter qu’il est toujours recommandé d’avoir un constat amiable d’accident.

S’agissant des accessoires obligatoires ayant trait au véhicule, s’assurer que la roue de secours soit en bon état, qu’elle soit bien gonflée et qu’elle soit assortie du cric et de sa manivelle.

Pour les véhicules très chargés, il est conseillé d’utiliser un cric pneumatique, plus puissant. A noter que le gilet de sécurité et le rétro-réfléchissant pour être visible en cas d’accident ou de panne et le triangle de signalisation sont également indispensables.

Related posts

Pneumatiques pour véhicules utilitaires

David JEREMIE

Entretien: Economie d’échelle

David JEREMIE

Télématique embarquée : Orange Maroc, en chasseur de coûts !

Houda TAZI

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.