22.3 C
Casablanca
29 juillet 2021
FLOTOMOBIL
Nouveautés
Ligne sobre et modernisée, confort et sérénité à bord, raffinement technologique de haute volée, la deuxième génération du Volvo XC60 élève clairement son niveau de jeu. Une nouvelle mouture qui veut asseoir sa mainmise dans la catégorie des SUV premium face aux ténors allemands. Il faut dire qu’elle s’en donne vraiment les moyens.

Ligne sobre et modernisée, confort et sérénité à bord, raffinement technologique de haute volée, la deuxième génération du Volvo XC60 élève clairement son niveau de jeu. Une nouvelle mouture qui veut asseoir sa mainmise dans la catégorie des SUV premium face aux ténors allemands. Il faut dire qu’elle s’en donne vraiment les moyens.

Par David Jérémie – Novembre 2017

Le XC60 est à Volvo ce que le Q5 est à Audi : une figure de proue en matière de SUV premium de taille intermédiaire. Depuis sa commercialisation courant 2008, l’engin s’est écoulé à près d’un million d’exemplaires (2 500 dans le Royaume), constituant à ce jour 30% des ventes totales de Volvo Cars. Il s’est d’ailleurs arrogé le titre officieux de SUV premium le plus vendu en Europe, rencontrant un succès non démenti auprès des particuliers et surtout des flottes automobiles. Si l’implication continue du constructeur suédois en matière de sécurité routière n’est plus à démontrer, il faut lui reconnaître un positionnement cohérent et plein de bon sens en termes d’image de marque. En effet, opter de nos jours pour une Volvo, c’est d’abord faire partie d’une minorité de connaisseurs avertis, préférant jouer la carte de la discrétion au quotidien et adeptes des valeurs prônées par le groupe de Göteborg comme la sécurité, bien sûr, mais également l’élégance, le confort et la performance. Elles ont d’ailleurs permis au premier XC60 d’effectuer une carrière de près de 9 ans, sans que la courbe de ses ventes n’en soit affectée. De quoi attirer l’attention des marques concurrentes.

La sécurité avant tout

A peine sa commercialisation amorcée, le nouveau XC60 s’est vu attribué le prix Top Safety Pick + de l’Institut d’assurance pour la sécurité routière (The Insurance Institute for Highway Safety aux États-Unis, la plus haute distinction qu’une voiture puisse recevoir d’une organisation à but non lucratif. Il faut dire que l’engin a renforcé son arsenal en matière de sécurité active (c’est-à-dire tous les équipements qui contribuent à empêcher l’accident). Ainsi, le «City Safety», le nom générique des fonctions de freinage autonome chez Volvo, a bénéficié d’une mise à jour pour intégrer l’assistance à la direction. Cette dernière s’active lorsque le freinage automatique seul ne permet pas d’éviter un choc potentiel, provoquant une action corrective sur la trajectoire. Par ailleurs, le «City Safety» peut prévenir d’autres types de collisions avec les cyclistes, les piétons et même les grands animaux. Disponible en option, le BLIS (Blind Spot Information System), la surveillance d’angles morts chez Volvo, a été mis à jour également. Le système déclenchera la fonction d’assistance à la direction et ramènera progressivement le véhicule dans sa file. Des fonctionnalités qui marquent une nouvelle étape pour le développement des voitures 100 % autonomes pour lesquels Volvo poursuit sa stratégie de croissance. Rappelons que le constructeur suédois via son programme Vision 2020 s’est engagé à ce qu’aucun occupant d’un de ses modèles ne soit tué ou grièvement blessé en cas d’accident.

Élégance à la suédoise

Sa ligne générale élégante, sa large calandre, sa signature lumineuse et ses fameux projecteurs à LED font immédiatement référence aux dernières productions de la marque suédoise. Il est possible d’accentuer l’aspect sportif de l’engin en se tournant vers la finition R-Design. L’ambiance à bord n’est pas sans rappeler celle du XC90 comme en attestent les matériaux de qualité et leur assemblage irréprochable. La présentation est soignée, à l’image de la console centrale qui intègre un écran vertical regroupant l’ensemble des commandes de confort et de sécurité. Plus long et moins haut que son prédécesseur, le nouveau XC60 a le sens de l’accueil. Les occupants disposeront d’un coffre d’une capacité appréciable (505 litres), mais moins volumineux comparé à ceux de la concurrence (550 litres pour le trio allemand Audi Q5, BMW X3 et Mercedes GLC). Plébiscitées dans le Royaume, les motorisations diesel ont été privilégiées par l’importateur de la marque. Le 2,0 litres de 1 969 cm3 se voit décliné en deux configurations de puissance : 190 (D4) et 235 chevaux (D5), ce dernier héritant de la technologie «PowerPulse» chère à Volvo, permettant d’améliorer le temps de réponse du turbocompresseur. Des blocs qui sont animés par une boîte de vitesses automatique à 8 rapports et associés à une transmission intégrale. Comme pour le XC90 qui accueille sous son capot un bloc hybride rechargeable essence de 407 chevaux, le nouveau XC60 en fait de même. Il sera proposé prochainement à la vente dans le Royaume. Un SUV premium disponible au choix en plusieurs finitions, la version d’entrée de gamme (D4 Momentum) se négociant à moins de 480 000 DH.

Fiche Technique

Appellation commerciale : Volvo XC60 2,0 L D4 190 AWD Volvo XC60 2,0 L D5 235 AWD
Moteur: 4-cylindres en ligne 4-cylindres en ligne
Cylindrée : 1969 cm3 1969 cm3
Alimentation : Turbo diesel Turbo diesel
Puissance/Couple : 190 chevaux/400 Nm 235 chevaux/480 Nm
Catégorie fiscale : 8 cv 8 cv
Vitesse maxi : km/h km/h
Boîte de vitesses : Auto.8 rap Auto.8 rap
Conso. moyenne : 5,2 l/100 km 5,5 l/100 km
Dimensions : 4,69 m/1,90 m /1,66 m 4,69 m/1,90 m /1,66 m
Volume du coffre : 505 litres 505 litres

Finitions et équipements

9 airbags, City Safety, DSTC, Start/Stop, EBA, combiné d’instruments numériques adaptatif, system anti tonneaux, RSC (Roll Stability Control), système anti dérapage actif, capteur de pluie, ABS avec répartition de freinage (EBD), climatisation automatique, allumage automatique des phares, siège conducteur à commandes électriques avec mémoire, système de protection contre le coup de lapin, sièges avant avec allonge du coussin d’assise, supports lombaires réglables électriquement, sièges avant chauffants, cruise control avec limiteur de vitesse, assistance au démarrage en côte, Hill descent control, jantes en aluminium de 18 Pouces à 5 branches, light Park Assist à l’arrière Park Assist Caméra Keyless Start, coffre à ouverture électrique, drive mode settings, écran tactile 9 pouces 10 hauts parleurs, WIFI ou Bluetooth système de téléphonie mains-libres, Bluetooth et audio streaming partage de connexion via 4G…

Related posts

BMW X3: Coup de boost

David JEREMIE

Range Rover Velar: Arme de séduction

David JEREMIE

BMW X2: Mélange des genres

David JEREMIE

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Vous êtes prêt ! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Découvrez la Newsletter FLOTOMOBIL

Chaque semaine retrouvez l'essentiel de l'actualité de la gestion des véhicules d'entreprises en vous inscrivant à la Newsletter FLOTOMOBIL :

Cette information ne sera pas partagée avec de tiers parties.